Charte sur les perturbateurs endocriniens

La Ville s’engage pour protéger la santé de ses administrés.
Garches se mobilise pour l’environnement et poursuit son action pour protéger la santé de ses administrés, en faisant résolument le choix de la prévention.

Charte sur les perturbateurs endocriniens

 

La Ville s’associe ainsi à la lutte contre les perturbateurs endocriniens du fait de leur impact négatif sur la santé, dénoncé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Union Européenne. Elle a signé, lors du Conseil municipal du 7 octobre dernier, la charte sur les perturbateurs endocriniens.

 

D’après l’OMS, ces derniers  sont en effet des  » substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle étrangères à l’organisme qui peuvent interférer avec le système endocrinien et induire ainsi des effets délétères sur cet organisme ou sur ses descendants. « 

 

Ainsi, un Réseau Environnement Santé a été créé sous la forme d’une association agréée par le ministère de la Santé et soutenue par la Région Île-de-France pour mettre la santé environnementale au cœur des politiques publiques. Pour répondre à cet enjeu sanitaire et environnemental majeur,  il est proposé aux collectivités d’adopter une charte portant principalement sur les points suivants :

  • La restriction et, à terme, l’élimination des produits phytosanitaires et biocides sur leur territoire en favorisant l’information de la population, et des agents de la collectivité, en charge notamment de la petite enfance.
  • La réduction de l’alimentation à l’exposition aux perturbateurs endocriniens en développant la consommation d’aliments biologiques et en interdisant, à terme, l’usage de matériel comportant des perturbateurs endocriniens pour cuisiner et chauffer.
  • La prise en compte de cette thématique dans les marchés publics en mettant des critères d’éco-conditionnalité éliminant progressivement les perturbateurs endocriniens dans les contrats et achats publics.
  • La mise en place d’un suivi quant aux actions menées et l’information des citoyens sur l’avancement des engagements pris.

 

Charte perturbateurs endocriniens