Accueil arrow Le patrimoine arrow Le domaine des 4 vents
Le domaine des 4 vents, hier Version imprimable
     

Dessiné et réalisé par Monsieur Lucien BECHMANN, architecte, le Domaine des 4 Vents fut la propriété de Monsieur Pierre Benjamin Baron de GUNZBOURG. D'une superficie d'environ quatre hectares, cette demeure est située sur le plateau où se déroula la bataille de Buzenval du 19 janvier 1871, c'est-à-dire en face du Mont-Valérien. La vue s'étend vers Rueil, l'hippodrome de Saint-Cloud et sur un vaste panorama.

L'architecte s'est conformé à la tradition anglaise qui exclut, contrairement aux intérieurs normands, les vaisseliers, les armoires et les bahuts.
Les lambris sont naturellement à profusion, leur type est unique dans toute l'habitation, la monotonie de ces intérieurs est cependant évitée par la diversité des plafonds et des sols. Les travaux de menuiserie ont une importance considérable puisqu'ils ont englobé la réalisation de placards, fort nombreux, s'harmonisant avec les lambris et quelques parties en saillie comme une sorte de long dressoir dans la salle à manger et qui fait corps avec l'architecture de la pièce. La menuiserie a aussi englobé l'exécution de nombreuses cheminées anglaises, devant être surtout en bois pour être conforme au décor souhaité.

 

Monsieur Lucien BECHMANN n'a guère employé que du "tulipier d'Amérique", parce qu'il avait remarqué précédemment que ce bois employé pour la confection de tiroirs n'avait pas travaillé ; pour une habitation de cette importance, il en a fait un grand usage pour les intérieurs et pour le grand salon, il a employé le chêne apparent.

Dès que l'on entrait dans le vestibule, on était impressionné par l'effet véritablement plein de charme de l'intérieur de ce château.
La note est très particulière, l'architecte a certainement satisfait au désir du propriétaire en réalisant une demeure ravissante, d'un fini irréprochable, d'une harmonie sans égal et cependant d'une riche simplicité.

 

Au décès du Baron de GUNZBOURG, son épouse en fut l'héritière, aux termes d'un acte reçu par Maître Pierre BUCAILLE, notaire à Paris.


Le domaine des 4 vents, aujourd'hui